Articles

3 Mai 2019

Conseils de nageurs : prenez l’aspiration

Bien connu des cyclistes ou des pilotes de sports mécaniques, l’aspiration ou le drafting existe aussi en natation eau libre. Et elle s’avère également très efficace. On vous en dit un peu plus sur cette pratique trop souvent négligée par les nageurs.

 

Le drafting, qu’est-ce que c’est ?

Le drafting est une technique qui doit vous permettre d’économiser votre énergie tout en gardant un rythme de nage constant voire d’être plus rapide. Il y a deux façons de prendre la vague d’un autre nageur efficacement, car c’est bien de cela qu’il s’agit : rester dans ses pieds ou se positionner au niveau de ses hanches. Si bien exécuté, vous vous sentirez alors comme porté par le courant créé. Cette pratique autorisée est surtout utilisée en compétition là où il est essentiel de garder des forces et de tenir sur la durée face à la concurrence.

 

Comment en profiter ?

Le drafting peut s’effectuer de deux manières différentes. Dans le premier cas de figure, il est primordial pour ressentir les bénéfices de l’aspiration d’être le plus proche possible du nageur que vous suivez, c’est à dire immédiatement derrière lui, dans le sillon qu’il crée en avançant. Essayez de faire en sorte que vos doigts soient à 5-10 cm de ses pieds. En évitant de le toucher, car cela est extrêmement désagréable. Vous ne devez pas le perturber dans sa nage mais simplement profiter de son avancée. Notez enfin qu’à plus de 50 cm, le drafting ne sert à rien. Vous ne profiterez pas des effets de la vague. Au contraire vous risqueriez même de subir une résistance à l’eau plus importante.

La seconde technique consiste à vous positionner à côté du nageur que vous suivez, de telle façon que votre tête soit au niveau de ses hanches, aussi près que possible de lui. Dans cette zone, essayez d’adopter sa fréquence de nage de façon que vos bras ne rentrent pas en collision.

Quoiqu’il en soit, quelle que soit la technique utilisée, un conseil : essayez de trouver un nageur légèrement plus rapide que vous pour qu’il vous entraîne avec lui. Et n’ayez pas peur de passer d’un nageur à l’autre jusqu’à ce que vous ayez trouvé celui avec lequel vous vous sentez le plus à l’aise.

 

Gardez le cap !

Enfin, prenez garde lorsque vous « draftez » de ne pas oublier de vous orienter. Vous ne connaissez pas les capacités de la personne qui vous précède à se diriger. Ne comptez pas sur son habileté à nager en ligne droite. Le cas échéant, vous pourriez rapidement sortir du droit chemin. Pensez toujours à surveiller le cap en regardant devant vous régulièrement.