|

Articles

6 Avr 2018

L’eau libre, une révélation !

« Nageuse de loisir, je n’avais jamais fait de compétition avant de me mettre à l’eau libre. Je n’ai pas une très bonne technique et ne suis pas non plus très rapide. Donc pas le profil triathlète ou swimrunneuse du tout ! Mais la sensation de liberté, le mélange d’effort physique et de sérénité que me procure la mer, ajouté aux paysages marins et côtiers… C’est devenu ma passion.

J’ai la chance de vivre à Nice et de pouvoir nager toute l’année en Méditerranée. J’ai aussi suivi deux stages de « Swim the Riviera » (www.swimtheriviera.com) de Loïc Branda, ancien champion de nage en eau libre – le même qui co-organise l’événement Open Swim Stars Harmonie Mutuelle d’Èze-Côte d’Azur et crée les entraînements de la semaine.

Pendant deux étés, nous avons nagé le long de la côte et autour des caps, entre Nice et Menton : les fonds marins, la vue sur la côte sont des souvenirs sublimes, et j’ai eu très envie de renouveler l’expérience en participant à Èze, à une épreuve sur ce littoral unique.

Je nage à la Réserve à Nice, à côté du port, avec un groupe de nageurs, tous meilleurs que moi. Mais l’esprit eau libre fait qu’on m’a acceptée dans ce groupe, qu’on nage ensemble, malgré les niveaux différents, qu’on s’encourage et qu’on se soutient. Nous nageons toute l’année, avec ou sans combi, et faisons aussi quelques compétitions ensemble. Ma première compet, il y a deux ans, a été la Prom’Swim, organisée par Loïc et mon club, l’Olympic Nice Natation. A l’époque, j’avais nagé 2 kilomètres. Et l’année dernière, j’ai fait pour la première fois une course de 5 km. Cette année, je me suis inscrite à Èze et Paris sur les 5 kilomètres, en plus du Défi Monte-Cristo, et bien sûr de la Prom’Swim… Quand on a commencé, on n’a plus envie d’arrêter. »